Le Québec prend le virage de la formation spécialisée en génomique

Montréal, le 8 novembre 2017Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, et Daniel Bouthillier, directeur général du Regroupement en soins de santé personnalisés du Québec (RSSPQ), sont heureux d’annoncer une entente de collaboration tripartite survenue avec Health Education England (HEE), la composante éducation du National Health Service (NHS) du Royaume-Uni, qui travaille à l’échelle de l’Angleterre pour offrir de l’éducation et de la formation de qualité supérieure à la main-d’œuvre des domaines de la santé et des soins de santé.

Cette collaboration internationale permettra au Québec de bénéficier de l’expérience reconnue du Royaume-Uni, un pionnier dans le développement d’outils d’éducation et de formation en génomique et en médecine de précision. Génome Québec et le RSSPQ ont obtenu, notamment, les droits de traduction et de diffusion pour une formation d’introduction à la génomique pour comprendre son impact actuel dans la pratique clinique et son influence future sur les soins de santé.

Pour Génome Québec, la démocratisation et l’intégration de la génomique constituent des éléments clés pour stimuler le développement économique et social du Québec. Son plan stratégique a ainsi été élaboré en y introduisant une composante dédiée à l’éducation, à la formation, à l’éthique et à l’acceptabilité sociale, qui représentent les plus grands enjeux des prochaines années.

« La révolution génomique a mené à la personnalisation des soins de santé, à la prédiction et à la prévention de la maladie. C’est pourquoi nous voulons contribuer activement à la formation de la main-d’œuvre actuelle, mais également de la force de travail future, en fournissant les outils et les savoirs dont elles ont besoin. Des pays visionnaires comme le Royaume-Uni l’ont compris et ont mis en place des stratégies et des mécanismes permettant de soutenir ce virage de société. Pour sa part, le Québec doit s’inscrire dans cette démarche internationale : la formation en génomique de nos professionnels de la santé constitue l’une des pierres angulaires pour réussir cette intégration dans notre système de soins de santé. Nous sommes, en ce sens, très fiers de cette collaboration avec le Royaume-Uni qui nous permettra de tirer profit de leur grande expérience en matière de formation et d’éducation spécialisées en génomique », soutient Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec.

Grâce au partenariat avec le RSSPQ, cette formation professionnelle d’introduction à la génomique sera adaptée et intégrée aux programmes de formations continues dès 2018 : « Parallèlement à l’entente avec HEE, plusieurs partenaires ont déjà confirmé leur participation au projet, dont certaines facultés de médecine, ordres professionnels, chercheurs et médecins. La formation sera accréditée pour permettre l’accumulation d’unités de formation continue et sera mise à jour régulièrement afin de rester à la fine pointe des pratiques et des savoirs de ce secteur », a précisé Daniel Bouthillier, directeur général du RSSPQ.

Anneke Seller, Ph. D., directrice scientifique du Genomics Education Programme, a ajouté : « Nous sommes ravis de partager une sélection de nos ressources d’éducation de base avec Génome Québec. Alors que les soins de santé font de plus en plus appel à la génomique et à la médecine personnalisée, la nécessité d’une main-d’œuvre compétente, confiante et bien renseignée sur la génomique s’accentue également, non seulement dans notre propre système de santé, mais à l’échelle planétaire. En collaborant avec nos partenaires internationaux pour créer des ressources d’éducation et des interventions, nous serons en mesure d’apprendre les uns des autres et d’en faire beaucoup plus. »

À propos de Génome Québec

Organisme de développement économique, Génome Québec contribue à renforcer la compétitivité du système d’innovation en génomique afin d’en maximiser les retombées socioéconomiques au Québec, en finançant des initiatives majeures de recherche en génomique et en mettant en place les outils nécessaires au développement scientifique et stratégique du domaine. Les fonds investis par Génome Québec proviennent du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec (MESI), du gouvernement du Canada par l’entremise de Génome Canada et de partenaires privés. Pour en savoir davantage, consultez www.genomequebec.com.

 À propos du Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec

Le Regroupement en soins de santé personnalisés au Québec (RSSPQ) est un OBNL créé en 2011, qui vise le développement et le déploiement des soins de santé personnalisés au Québec en offrant une plateforme de convergence, de concertation et de promotion pour tous ceux qui œuvrent en recherche, développement, déploiement et gestion des soins de santé personnalisés au Québec, au bénéfice de la santé des Québécois, de l’efficacité du système de santé, de la richesse économique du secteur et de l’excellence en recherche. Le RSSPQ rassemble à l’heure actuelle une quarantaine d’organisations publiques et privées, de chercheurs et de leaders d’opinion du Québec.

À propos de Health Education England

HEE a été créée le 28 juin 2012 et a agi à titre d’autorité parallèle spéciale en matière de santé dès le 1er octobre 2012. L’organisme a assumé toutes ses responsabilités opérationnelles dès le 1er avril 2013. HEE s’est vu confier cinq fonctions nationales :

  • Offrir un leadership national en ce qui a trait à la planification et au perfectionnement du personnel des domaines des soins de santé et de la santé publique.
  • Faire la promotion d’une éducation et d’une formation de qualité qui s’adaptent rapidement à l’évolution des besoins des patients et des collectivités locales, ce qui comprend la responsabilité de veiller à une exécution efficace des fonctions nationales les plus importantes, comme le recrutement de participants aux formations dans le domaine médical.
  • Veiller à une sécurité d’approvisionnement de participants au sein du personnel des domaines de la santé et de la santé publique.
  • Appuyer le perfectionnement des Local Education and Training Boards (LETB) à l’échelle locale et y nommer des représentants.
  • Affecter des ressources en éducation et en formation au National Health Service (NHS) et assumer la responsabilité de ces ressources et des résultats obtenus.

- 30 -