AmorChem investit dans une nouvelle approche en thérapie génique pour aider les patients atteints d’une maladie génétique rare

AmorChem II est très fier d’annoncer le financement d’un nouveau projet universitaire. Le fonds de capital de risque a conclu une entente avec l’Institut de Recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM), la University of Pennsylvania et la University of Southern California afin de financer un projet axé sur le développment pré-clinique d’un médicament pouvant augmenter l’expression du gène PEX1 chez les patients atteints de troubles de la biogénèse des peroxysomes du spectre de Zellweger (PBD-ZSD).

https://www.businesswire.com/news/home/20200224005203/fr/?feedref=JjAwJuNHiystnCoBq_hl-VLurcco62-bVFYh2Sm2egaT-GYge-IxUZbLJKAjHIbh7fxFuNFTHSunhvli30RlBNXya2izy9YOgHlBiZQk2LOzmn6JePCpHPCiYGaEx4DLk5L14yNeHsPGMIZID9Zwxg%3D%3D&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter