La science s’intéresse aux outils de modification génétique comme CRISPR pour sauver les récifs coralliens

Les récifs coralliens ont été dévastés dans les dernières décennies par du « blanchissement » provoqué par la surchauffe des Océans et par d’autres facteurs qui tuent les populations de corail. Nous avons appris récemment que la moitié de la grande barrière de corail d’Australie est peut-être morte. Mais certains chercheurs espèrent que de nouveaux outils de modification génétique comme le CRISPR – Cas9 pourraient apporter un nouvel éclairage et peut-être même les moyens de sauver les coraux avant qu’ils ne deviennent l’épave d’une planète surchauffée. L’idée est de modifier les gènes du corail, sans pour autant créer génétiquement une sorte de super-corail capable de résister à une mer chaude. « Laissant de côté les dilemmes éthiques d’un tel projet, actuellement nous n’en connaissons pas suffisamment sur les gènes du corail pour réaliser ce genre de modification. Au lieu de cela, dit Phillip Clèves, chercheur postdoctoral de Stanford et auteur principal, CRISPR peut être utilisé pour comprendre comment fonctionne le corail et ensuite utiliser ces données pour améliorer les efforts de conservation dans l’avenir. Il existe peut-être des variantes génétiques naturelles dans le corail qui renforcent leur capacité à survivre dans des eaux plus chaudes ; nous voudrions le savoir. »

https://www.forbes.com/sites/ericmack/2018/04/23/science-begins-to-look-to-crispr-cas9-genetic-engineering-to-save-coral-reefs/#69c8e783137b