Les chercheurs mettent au point de nouvelles technologies pour faire progresser la surveillance et le traitement des maladies infectieuses

Plusieurs partenaires provinciaux investissent dans des projets de recherche sur le génome. Des chercheurs de la Cumming School of Medicine (CSM) de l’Université de Calgary mettent au point une technologie visant à améliorer l’analyse des données génomiques, dans le but ultime d’améliorer la surveillance et le traitement des maladies infectieuses comme la tuberculose,  l’E. coli et’autres bactéries résistantes aux antibiotiques. Les scientifiques universitaires de la province utilisent actuellement le séquençage à haut débit (HTS) pour recueillir de grandes quantités de données génomiques auprès des personnes, des animaux et des plantes. Pour la santé publique, les données peuvent être utilisées pour améliorer la surveillance des bactéries et des éclosions de virus, les plans de traitement des patients et les programmes de prévention des infections dans les hôpitaux. Avec l’appui de Génome Alberta et de ses partenaires, la Dre Tarah Lynch, PhD, et son équipe élaborent une plateforme pour mieux organiser, analyser et partager les données HTS dans l’ensemble de la province. Le projet vise également à améliorer l’intégration des données cliniques et de recherche afin de fournir des résultats plus faciles à interpréter.

https://www.ucalgary.ca/news/researchers-develop-new-technology-advance-surveillance-and-treatment-infectious-diseases