L’Institut National du Cander identifie les gènes pouvant assurer l’efficacité de l’immuno-oncologie

Certaines tumeurs ne répondent pas du tout aux traitements d’immunothérapie, tandis que d’autres, au fil du temps, deviennent résistants aux traitements, mais les scientifiques n’en connaissent pas les raisons. Une nouvelle étude de l’Institut National du Cancer a identifié plus de 100 gènes qui semblent faciliter la destruction des tumeurs par les lymphocytes T du système immunitaire. Lorsque ces gènes fonctionnent mal, croient-ils, il pourrait y avoir résistance. Les chercheurs ont utilisé la modification génétique pour dépister les gènes dans les cellules de mélanome, puis ils ont créé une liste de gènes qui, selon eux, pourrait servir de nouvelles cibles pour le développement de médicaments pour combattre le cancer.

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2017-08/nci-nsi080217.php