Une avancée de la science qui gêne

Corriger un gène défectueux dans un embryon humain : cette intervention effectuée récemment dans un laboratoire américain est une avancée scientifique majeure qui soulève de nombreuses questions – y compris sur la pertinence de criminaliser ce type de recherche au Canada. Par contre, le fait que les scientifiques d’ici n’aient même pas le droit de mener des recherches comme celle réalisée en Oregon est plus d’actualité que jamais. L’interdiction relevant de la loi fédérale sur la procréation assistée, y contrevenir serait même un acte criminel!

http://plus.lapresse.ca/screens/847c3dc7-f148-4f11-9f85-8f30bc9a54ba%7C_0.html